Le portail économique de l'île

    

Derrière nos chauffe-eaux solaires…Le Groupe Dijoux

Sur l’île, nous avons de la chance de pouvoir bénéficier quotidiennement de l’énergie solaire. Solution économique, le chauffe-eau solaire nous permet de vraies économies sur le long terme, l’investissement initial est très vite récupéré (en tenant compte du régime fiscal et des primes que cette installation permet d’obtenir sur l’île, le retour sur investissement peut intervenir dans un délai de trois à sept ans)

Beaucoup de réunionnais ont désormais sur leurs toits ce dispositif de captation de l’énergie solaire pour fournir de l’eau chaude pour différents usages : sanitaire, appoint chauffage, piscine, etc. Le leader sur le marché réunionnais est le bien connu « SOLAR REUNION », et derrière cet enseigne se cache le groupe Dijoux, méconnu du grand public.

Qui est il? Comment s’est il imposé sur ce marché porteur? Quels sont ses perspectives d’avenir?  Autant de questions pertinentes et intéressantes pour comprendre les enjeux du développement de ces énergies dites renouvelables.

Le groupe Dijoux est dirigé par Michel Dijoux. Le groupe est l’acteur incontournable de l’énergie solaire à la Réunion, plus précisément du chauffe-eau solaire. Il emploit plus de 200 personnes, et chaque année, c’est plus de 12 000 chauffe-eaux qui sortent des usines du groupe (on peut noter que sa capacité de production s’élève à 50.000 chauffe-eaux annuel). Il est sans conteste LE fournisseur de chauffe-eaux solaires dans l’île et ses ambitions de croissance et de développement ne restent pas locales (voir plus bas). Dans les années 80, le groupe Dijoux n’était qu’une petite entreprise familiale spécialisée au début dans la réfrigération commerciale et industrielle. Elle s’est ensuite diversifiée dans la climatisation et enfin s’est attaquée à son coeur de métier actuel : l’energie solaire. Michel Dijoux s’est donc lancé dans la production de chauffe eaux solaires et il a eu le bon flair car aujourd’hui, l’énergie renouvelable est au centre de toutes les discussions politico-économiques.

Le groupe local a commencé son internationalisation avec des implantations en Floride et en Californie. En 2005, le groupe a décidé de racheté une société américiane fabriquant des capteurs solaires, AET (Alternative Energy Technology).

Comme le dit Michel Dijoux « Un chef d’entreprise qui n’a pas de rêve, ça n’avance pas. »

Voici encore un bel exemple d’entrepreneuriat réunionnais, qui réussi à s’imposer sur un marché porteur et qui fait avancer l’économie locale. Michel Dijoux a été élu manager de l’année par IPSOS OCEAN INDIEN!

Articles similaires:

Taggé avec: , , , ,

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je cherche un partenaire/fournisseur de chauffe-eau solaires pour développer une activité de vente/installation sur Mayotte.
    Merci de me contacter.

    F. VILLARD

  2. Pas de question !

Laisser une réponse